Follow TradeMachines

Pratiques agricoles durables : quand est-il plus écologique de passer à une nouvelle machine ?

Blog post   •   Jun 05, 2019 16:46 CEST

L'agriculture est devenue l'épine dorsale de notre société, c'est un secteur vital pour nos sociétés depuis les années 1950. D'ici 2050, la population mondiale devrait atteindre 9 milliards d'âmes. Par conséquent, il devient nécessaire de gérer avec soin les ressources dont nous disposons.

Subvenir aux besoins en nourriture du monde est un défi majeur que le secteur agricole doit relever dans les années à venir tout en préservant la capacité des générations futures à s'alimenter correctement.

L’agriculture durable : une nécessité et un enjeu majeur

Au cours des dernières années, les innovations dans le domaine agricole ont permis de gagner en productivité et en rendement, en oubliant la nécessité d'une démarche de développement durable.

D'après la Banque mondiale, dans la plupart des régions du monde, plus de 70 % de l'eau douce est utilisée pour l'agriculture. Dans un monde menacé par la rareté de l'eau, il s'agit d'un enjeu majeur. De plus en plus de voix s'élèvent appelant à la mise en place une agriculture durable.

L'industrie agricole est responsable d'une quantité importante d'émissions de GES (principalement le carbone et le méthane) qui ont des effets négatifs sur le changement climatique.

Il existe une multitude de recherches, d'innovations et de programmes qui expliquent ce que sont les pratiques agricoles durables, il n'est donc pas nécessaire de se perdre dans les détails. En résumé, les pratiques agricoles durables sont basées sur la gestion des ressources, la réduction des émissions de GES et une meilleure coopération entre l'environnement et l'humain.

Cette démarche vise à réduire les impacts des pesticides, l'érosion des sols et la déforestation. Cependant, un point n'est souvent pas abordé lorsqu'on pense à une gestion durable des ressources :  l'équipement agricole.

La production de tracteurs, de moissonneuses-batteuses et autres engins agricoles nécessite de précieuses matières premières et génère des émissions de carbone lorsqu'elles doivent être expédiées à travers le monde. L'option la plus écologique est l'achat de machines d'occasion.

Comment réduire l’impact de l’agriculture sur l’environnement ?

L'industrie agricole peut réduire son impact sur notre écosystème en prolongeant la durée de vie des machines, en réduisant la pression exercée sur les ressources naturelles et en évitant de gonfler les décharges avec des matériaux difficilement recyclables.

En 2017, 26 500 tracteurs agricoles ont été vendus en France, le marché du neuf reste stable mais morose. L’achat de machines agricoles est un investissement non négligeable pour les agriculteurs mais nécessaire pour augmenter leurs rendements. L'excédent commercial agroalimentaire français se chiffrait en 2016 à 70,7 milliards d’euros, alors que le nombre d’exploitations agricoles est en baisse (plus d’un million en 1988 contre 451 606 en 2013 en France métropolitaine).

Un exemple de pratique agricole durable consiste à mutualiser les outils productifs sous des groupements d’intérêts économiques, ainsi les agriculteurs peuvent faire baisser leurs coûts d’exploitations tout en étant plus vert. Rien qu'en Allemagne, il y a tellement de tracteurs immatriculés qu'on estime qu'il y’en a quatre fois plus que nécessaire pour l’agriculture du pays.

De plus, il convient de préciser, que les anciens modèles de tracteurs ne sont pas aussi obsolètes qu’on peut le penser. Investir dans la réparation et l’entretien des machines agricoles permet de prolonger la durée de vie de ses dernières.

Bien entendu, il y a aussi un argument environnemental en faveur de l'achat de machines neuves. La rapidité du progrès technologiques rendent parfois l'achat d'une nouvelle machine plus écologique. C'est le cas de produits comme les machines à laver, les modèles produits au cours des 5 à 10 dernières années sont de loin supérieurs aux anciens modèles en termes de consommation d'eau et d'efficacité énergétique et donc plus écologiques.

Mais en est-il de même pour les machines agricoles ? Dans certains cas, bien sûr, mais il y a tellement de facteurs à prendre en compte - en fonction de la machine, de la marque, du modèle, du travail qu'elle a accomplir et des matériaux qui la composent. C'est à l'agriculteur ou à l'entreprise d'examiner sa situation et de peser le pour et le contre entre les deux options lorsqu'il cherche à acheter une machine, qu'elles soient neuves ou d'occasion.

Dans la majorité des cas, à moins que vous n'achetez un tracteur à énergie solaire ou qu'il n'y ait eu une amélioration technologique incroyable dans le produit que vous envisagez d’acheter, il est généralement mieux pour l’environnement de réparer et réutiliser des véhicules agricoles d'occasion. De plus, avec cette option, la machine est immédiatement disponible et financièrement moins cher, ce qui est important pour les bourses malmenées de tous les agriculteurs !

Sources :

Informations complémentaires :

  • TradeMachines est un moteur de recherche, regroupant les offres des machines industrielles d'occasion des négociants et des maisons d'enchères, afin de donner un aperçu complet et transparent du marché.
  • Réimpression gratuite et utilisation gratuite.
  • En cas d'utilisation, veuillez nous créditer en insérant un lien vers trademachines.fr/agricole
  • Toutes les images utilisées sont libres de droits.
  • Pour plus d'informations sur TradeMachines, veuillez contacter onlinemarketing@trademachines.com

Comments (0)

Add comment

Comment

By submitting the comment you agree that your personal data will be processed according to Mynewsdesk's Privacy Policy.